Rechercher
  • Merdado

Ma soirée dans les poubelles


Ma vie est une fête. Je le sais. Vous le savez. Nous le savons.

Hier, jour de nettoyage.

Ma femme de ménage range la chambre de N°3 et ramasse les (trop nombreux) mouchoirs qui traînent par terre.

Mais, ô erreur, elle ne remarque pas que l’un de ces mouchoirs dégueu contient une non moins dégueu dent tombée dans la nuit. Et le soir, quand N°3 regagne sa chambre, il s’écrie, éperdu : « Mais ma dent a disparu, c’était ma dernière dent tombée, y en aura plus ! ».

Mon sang de mère ne fait qu’un tour.

Je fouille les poubelles de la maison. Mais tout a déjà été descendu dans le local poubelle.

Quand j’émets l’idée d’aller les fouiller, Perdado me traite de fétichiste et ajoute « tu as perdu la tête ? ».

Oui mais moi j’aime les challenges. Vous le savez déjà.

Alors certes ce challenge-là est loin d’être sexy, mais il n’en est pas moins important. Et surtout ressemble à une mission impossible : retrouver une dent dans un monceau d’ordures. Pourvu que ma femme de ménage ait trié les déchets, me dis-je. Ce sera moins cradingue.

Bref, j’attends que Perdado aille se coucher. J’enfile mes gants en latex, ma lampe frontale, un masque, puis un 2ème pour les odeurs, du gel hydro alcoolique, je prends un sac poubelle avec moi pour trier et je file dans le local poubelle.

La chance est avec moi : pas de voisin à l’horizon (à vrai dire ce n’est pas ma 1ère expédition poubelle et la dernière fois je m’était trouvée nez à nez avec ma voisine fumeuse qui m’avait fait un petit sourire gêné, signifiant, quelle tarée celle-là). J’ouvre la poubelle jaune, et 2ème chance : elle est presque vide. Deux sacs au fond (tiens je croyais qu’il fallait tout mettre en vrac, mais tant mieux !). Armé de mes gants, j’extirpe les sacs. Chance encore : ce sont les miens, je reconnais mon PQ (utilisé comme mouchoir, heureusement – beurk) Un par un je défroisse les innombrables petits morceaux, je découvre des trésors : paire de chaussettes ( ?), bidules et même l’emballage d’un auto test antigénique (tiens tiens). Tout au fond du 2èmesac, bingo, je trouve un petit kleenex renfermant la précieuse dent ensanglantée. Armée de mon trésor, que je lave bien sûr, et même au gel hydro alcoolique fois 2, je remonte toute contente, euphorique même (quelle victoire), et le place dans une petite boite sous l’oreiller de N° 3.

En se réveillant le lendemain et en découvrant que la petite souris a trouvé et remis la dent sous l’oreiller, il me dit , ensommeillé : « Maman t’es perchée mais t’es gentille ». Moi je crois que je suis juste complétement perchée en effet.

#merdadoquariendautreafairedesavielesoir#vatecoucher#foldingo

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

#Ukraine