Rechercher

Confinement ? Quel confinement ?





Je vous avais laissés quelques heures avant le discours de Macron. Je vous retrouve un peu après.

Mais laissez-moi vous débriefer sur les quelques jours qui se sont écoulés.

Immédiatement après l’annonce du maintien de l’école, n°2 a fait une dépression. Elle comptait vraiment là-dessus pour s’accorder quelques semaines supplémentaires de vacances…continuer à faire semblant de bosser avec zéro conséquences. Et un niveau de décrochage scolaire supplémentaire. 

N°1 et n°3 par contre étaient ravis. Allez comprendre.

Mais MOI surtout j’étais tellement soulagée. Pas d’école à la maison. Pas de repas à préparer à midi. Pas de hurlements à la maison quand la box internet, trop sollicitée, saute. La tranquillité.

Mais après un retour de vacances dans un train vide, dans une gare vide, dans un Paris vide, persuadée de revivre un confinement bis, j’ai dû refaire un bref bilan ce matin de la rentrée.

Car qui est confiné ? Chez moi, Perdado va au travail tous les jours. Il avance le fait qu’il y est seul. Les enfants vont à l’école aussivtous les jours. Et lorsque j’ai accompagné n°3 ce matin, munie de mon attestation dérogatoire (dernière case cochée) je n’ai pas vu la différence avec « le jour d’avant ». Hormis les cafés fermés bien sûr. Mais les parents se rassemblaient joyeusement au coin de la rue, munis de mugs remplis de cafés ou autres.

Sont donc confinés : les livres et libraires, les cheveux et les coiffeurs, les cafés, bars et restaurants, les lieux de culture cinémas théâtres et salles de spectacle.

Pour le reste, tout est ouvert. Après un traditionnel tour au monoprix (dans l’espace d »1h qui m’était accordé), j’ai constaté que certains rayons allaient à leur tour être confinés : jouets de Noel, vêtements, maquillage. Ca m’a fait rire mais en fait ce n’est pas drôle : à quoi cela sert ? Protéger les petits commerçants ? Surement pas : il suffit de cliquer sur monoprix.fr pour être livré d’objets confinés par la poste.

Par ailleurs, tout le monde (ou presque) peut avoir son attestation (le trafic le plus important du moment si j’ai bien compris). Même moi j’en ai une d’ailleurs…. Et je compte m’en servir. Car, sinon je serais la seule confinée chez moi. Pas juste…

Vous l’avez compris, je suis un peu énervée, ce qui chez moi est signe de bonne santé mentale. Réjouissons-nous donc car le confinement Saison 2 n’a absolument rien à voir avec la Saison 1.

Certes, le boulanger est toujours aussi con, il porte son masque sur le menton et 10 personnes s’entassent dans son commerce minuscule les uns sur les autres. Et quand je fais des remarques, je me fais envoyer paître. Certes, les gens portent tous des masques. Certes, certains commerces sont fermés. Certes il n’y a plus de PQ ni de farine dans les rayons.

Mais à part ça…. On se croirait le 1er janvier : des boutiques ouvertes, d’autres fermées, un tout petit peu moins de monde dans les rues, un temps pourri, des gens hargneux, et une ambiance de lendemain de fête. La question que je me pose (et que sans doute tout le monde se pose) est : combien de temps avant qu’on nous reconfine VRAIMENT. Pas de blagues pour la Saison 3… juste avant Noël ?

En attendant, à défaut de PQ et de farine, j’ai acheté du vin, et du rhum. Il faut bien que je m’occupe pendant mes moments de confinement seule à la maison.



36 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

#Ukraine